SOGEFI

Mon Territoire… dans mon écran

La société SOGEFI, spécialisée dans l’ingénierie géomatique et les solutions web et SIG, a développé un outil destiné aux collectivités qui permet de gérer l’ensemble de données géographiques d'un territoire à partir d’une interface unique. L’outil, appelé Mon Territoire, intègre et combine les données d’urbanisme, de voirie, de réseaux, de cadastre... et les rend accessibles à l’ensemble des acteurs concernés : élus, services techniques et citoyens. Il est hébergé sur les serveurs propres à SOGEFI et administrable via une interface web ergonomique et intuitive.

Décloisonner et partager l’information

L’outil Mon Territoire est particulièrement adapté à la réalité des communautés de communes. À la suite des regroupements territoriaux induits par la loi NOTRe, leur périmètre géographique a souvent été élargi et elles ont absorbé de nouvelles compétences. En parallèle, à l’heure où les acteurs se regroupent, l’information reste très cloisonnée. « Mon Territoire permet de centraliser les informations géographiques de différentes collectivités et de les restituer aux utilisateurs en fonction de leurs besoins ; élus, services techniques ou même citoyens peuvent consulter et traiter les informations. Grâce à une ergonomie particulièrement étudiée, l’information circule de manière fluide et devient plus transparente. »

Un cas d’usage : la gestion de la voirie

Mon Territoire se veut un outil métier pour les services techniques. Il permet par exemple aux responsables de voirie de renseigner les données liées à cet élément : état des lieux, types de voies (chemins, routes…), longueurs, surfaces, organisme en charge, besoin de travaux, programme des interventions…

Ces informations sont accessibles aux élus, qui peuvent en extraire des indicateurs, analyses, statistiques… et s’en inspirer pour définir des plans d’actions. Dans ce sens, le système constitue un outil d’aide à la décision et induit un gain de temps et d’efficacité intéressants. Il permet également de fluidifier la circulation de l’information et d’améliorer les interactions entre élus et services techniques.

Une autre particularité : le recensement d’enseignes publicitaires pour le calcul de la TLPE

Les entreprises doivent s’affranchir d’une taxe sur les enseignes publicitaires qu’elles affichent : il s’agit de la TLPE (taxe locale sur la publicité extérieure). Cette taxe est calculée sur l’ensemble des éléments d’affichage, et doit tenir compte de la surface totale que ces publications couvrent. Cependant, il est parfois difficile pour les communes de répertorier et quantifier ces données avec exactitude. Mon Territoire inclut un module qui permet de calculer cette taxe automatiquement. « Grâce à des véhicules avec des caméras embarquées et géolocalisées (fournis par la société Imajing), toutes les surfaces publicitaires sont identifiées, répertoriées et quantifiées. Ce procédé, complété parfois par un relevé pédestre, permet de calculer automatiquement et de manière précise la taxe à verser par chaque entreprise. Le gain de temps est inestimable. »

La plus-value de la donnée satellitaire

SOGEFI utilise principalement des données de géolocalisation et, dans une moindre mesure, des données images issues de la télédétection (notamment pour des projets d’aménagement). A terme, la société réfléchit à une injection plus importante de données spatiales dans ses outils. « La donnée satellitaire nous ouvre des perspectives intéressantes : applications en lien avec la GEMAPI, identification de zones idoines pour les gens du voyage, étude de la répartition de la couverture du sol (agricole, urbanisé, évolutions…), pourcentage d’entreprises présentes dans un territoire, inventaire de monuments historiques ou d’équipements… On peut presque tout imaginer ! »

En parallèle, SOGEFI évoque le fait que les satellites couvrent de grandes surfaces et permettent donc d’accéder à de grandes emprises, pour par exemple traiter dans son ensemble une portion d’autoroute ou de foncier à cheval sur différentes communes, et toujours avec des données homogènes. « Si nous associons cela au fait que nous pouvons remonter parfois jusqu’à 30 ans d’historique et que la plupart de ces données sont devenues gratuites pour les collectivités, nous pouvons affirmer que le potentiel et l’intérêt de ces nouveaux éléments est remarquable. »

Des modules gratuits

Mon Territoire propose un module gratuit appelé Mon Territoire Carto. Le module contient une base cartographique Open Source accessible gratuitement à toutes les communes de France et intégrant des informations topographiques, de zonage PLU, de réseaux humides (eaux usées, potables, assainissement), de parcelles agricoles… La collectivité peut ensuite compléter et enrichir cette base avec ses données propres.

Mon Territoire Carto permet de décloisonner l’info au sein même de la collectivité, mais aussi auprès du citoyen. A ce titre, il recense des informations dont la publication est obligatoire, comme les PLUs, qui peuvent ensuite être proposés aux citoyens via le site de la mairie, par exemple.

En savoir plus : https://www.sogefi-sig.com/

Propos recueillis auprès de Mathilde de Sulzer-Wart – Associée gérante chez SOGEFI