Internet par satellite

Redonner de la couleur aux zones blanches

L’accès à internet représente un enjeu sociétal et économique majeur. Que ce soit pour un usage personnel, pédagogique ou professionnel, la disponibilité d’un débit suffisant est indispensable. Cependant, il existe en France une grande disparité en matière de couverture. Pour les territoires les moins bien desservis, qui sont aussi les plus difficiles à équiper, l’internet par satellite constitue une solution privilégiée : accès immédiat, tarifs très concurrentiels et pas d’infrastructure locale à déployer, en dehors de la parabole individuelle. Une solution à laquelle de plus en plus de collectivités ont recours.

Des territoires très hétérogènes

En France, il existe trois typologies de territoires en matière d’accès à internet :

  • les zones denses, qui correspondent à des territoires très urbanisés, qui sont très bien équipées par les opérateurs privés.
  • les zones moyennement denses (périphéries urbaines, territoires ruraux à proximité d’une ville moyenne…), dans lesquelles un appel à manifestation d’intérêt est lancé par les collectivités administratrices afin d’identifier un opérateur privé souhaitant prendre en charge la fourniture de l’accès à internet.
  • les zones peu denses ou relativement enclavées, qui sont très mal ou pas desservies par le réseau internet, et pour lesquelles les opérateurs privés ne souhaitent pas intervenir car le coût de déploiement des infrastructures est trop élevé. Dans ces territoires, la puissance publique prend la relève sur l’aménagement numérique. Dans ce contexte, l’internet par satellite s’avère particulièrement pertinent.

Les avantages de l’internet par satellite

Pour fournir un accès à internet dans les zones blanches et/ou très peu denses, le recours à la solution satellitaire présente plusieurs avantages :

  • Disponibilité assurée
  • Abonnement immédiat
  • Pas besoin d’infrastructures ni de travaux
  • Coût très concurrentiel  de l’abonnement : autour de 30 €/mois
  • Accès de bonne qualité, avec du haut débit accessible à tous

Pour bénéficier du service à domicile, l’installation d’une parabole de réception est nécessaire. Cette infrastructure est partiellement financée par l’Etat et les collectivités qui, suivant les régions, peuvent prendre en charge jusqu’à la totalité du coût. Pour connaître le taux et les montants de financement dans votre département, cliquez ici.

Une volonté étatique d’aménagement numérique

En France, l’État a souhaité intervenir dans la fourniture d’accès à internet via le plan « France très haut débit » pour lutter contre les déserts numériques. L’objectif annoncé par le Président Macron est ambitieux : 8Mbps (méga bytes par seconde) pour tous en 2020. Il ne s’agit pas d’un débit extraordinaire, mais l’objectif est de fournir un accès à un niveau correct pour l’ensemble du territoire. Pour les zones les plus enclavées, le défi est de taille et le recours à la solution satellitaire peut contribuer à le relever.