NOVELTIS

Toutes voiles dehors pour une meilleure gestion du littoral

Depuis bientôt 20 ans, NOVELTIS développe des services d’analyse des conditions maritimes à partir de données spatiales et de modèles numériques. La société fournit des informations sur l’intensité et la direction des courants, les conditions en mer relatives aux vagues, les périodes de houle, les surcotes… A partir de ces informations, NOVELTIS peut déterminer les impacts de la mer sur le littoral et effectuer des préconisations pour une cohabitation optimale des deux éléments. A la clé sécurité, économies, protection de l’environnement…
Impact de la mer sur le littoral

L’action de la mer sur le domaine côtier est considérable : événements extrêmes, vagues de submersion, retrait du trait de côte, érosion, vagues scélérates… Ces phénomènes impactent le littoral, compliquent sa gestion et conditionnent les activités et l’économie qui y sont associées. L’usage de la donnée spatiale couplée aux modèles numériques permet de les identifier, de les tracer et de mieux les anticiper. Donc de mieux les gérer. C’est sur ce créneau que NOVELTIS a développé une offre de services d’aide à la décision à destination des collectivités territoriales. Nous allons détailler quelques cas d’usage.

Observer pour mieux prévenir

Grâce aux modèles numériques couplés aux données d’observation, il est aujourd’hui possible d’effectuer des prévisions des conditions de mer à 5-7 jours, avec une localisation très précise des phénomènes dangereux. Ces informations sont utiles à l’ensemble des acteurs du domaine littoral : transport de marchandises et de personnes, activités de tourisme, plongée, pêche… « La valeur ajoutée du couplage des modèles numériques avec les données satellitaires concerne notamment la qualité des services fournis et l’augmentation de la couverture spatiale, qui permet de zoomer sur des endroits très spécifiques dépourvus de données in situ (bouées par exemple) » commente Florian Jeliazovski, chef de projet et chargé d’affaires chez NOVELTIS.

En parallèle, il est possible de fournir des modèles tridimensionnels de plusieurs phénomènes marins : courants (vitesse et direction), température, salinité, transports de sédiments… « Ces informations peuvent nous aider à prévoir la direction que peut suivre une marée noire, à estimer l’impact des activités de dragage (sur une zone littorale, un port…) ou à identifier des zones sensibles du point de vue de la biodiversité. »

Aménagement du littoral

Grâce la récurrence des images fournies par les satellites, NOVELTIS peut compiler des historiques du niveau de la mer à un endroit précis depuis plusieurs décennies. En comparant ces images, il est possible d’identifier les endroits où le niveau a varié au cours du temps. « Dans ce contexte, la vraie valeur ajoutée de l’imagerie satellitaire est la régularité. Grâce à la fréquence de revisite, nous pouvons remonter le temps et avoir une vision globale de ces variations. C’est le seul outil qui permet d’accéder à de telles profondeurs temporelles. »

En parallèle, il existe une notion de coût qui rend ces technologies intéressantes. « Les images satellitaires sont aujourd’hui quasi ou totalement accessibles gratuitement. Même si l’apport du drone est de plus en plus intéressant et diversifié, suivre ces évolutions uniquement par drone serait bien plus onéreux. »

Ces informations peuvent être utilisées comme un outil d’aide à la décision pour l’aménagement et la protection du littoral : définir les endroits où ériger des digues ou un talus pour limiter l’effet des vagues, mettre en place des systèmes de protection, effectuer des apports de sable… « Ces données sont très utiles pour aider certaines régions très exposées, notamment aux effets de l’océan. Nous pouvons citer la Bretagne avec ses tempêtes, la Charente Maritime, très impactée par Cynthia, ou le Pays Basque. »

La Méditerranée n’est pas en reste !

S’il est vrai que la côte Atlantique est souvent citée en exemple quand on parle de phénomènes maritimes extrêmes, la côte méditerranéenne est aussi fortement impactée. Elle est exposée à des vents importants, comme le Mistral ou la Tramontane, qui peuvent accentuer l’érosion du littoral, la montée des eaux ou les vagues scélérates. En parallèle, elle est touchée par le courant Liguro-Provençal qui fait le tour du Golfe de Lyon et qui laisse des traces importantes : érosion, déplacement de sédiments et du sable… « Tout cela contraint les activités maritimes et a un impact sur les trajectoires des bateaux. C’est une zone avec beaucoup de transit, il ne faut pas négliger les enjeux. » Dans ce cadre, des initiatives émergent, dont des projets avec les communes du littoral pour les aider à mieux gérer ces interactions.

Le cas des posidonies dans la commune de Six-Fours (83)

Les posidonies sont des algues plates qui vivent près de la côte et qui tapissent souvent les plages. Ces algues sont essentielles pour lutter contre l’érosion côtière, car elles constituent une barrière naturelle contre les agressions de la mer (en plus d’être très bénéfiques pour l’écosystème marin). Cependant, les posidonies ont une incidence très négative sur le tourisme, car leur prolifération en masse sur les plages ne plaît guère aux vacanciers.

Pour trouver une solution à ce problème, la commune de Six-Fours a fait appel à NOVELTIS pour son expertise dans la caractérisation des conditions en mer sur la zone d’étude. Pour ce projet, NOVELTIS travaille en collaboration avec le bureau SETEC IN VIVO chargé des études réglementaires environnementales.

A terme, les préconisations apportées par NOVELTIS et SETEC IN VIVO permettront à la commune de disposer d’une étude technique et réglementaire indispensable pour les dossiers de gestion de plages. La Mairie pourra ainsi mieux appréhender les différents effets de la mer le long de son littoral et ainsi mieux gérer et planifier les différentes opérations de maintien et d’entretien de celui-ci. Cette gestion améliorée entrainera une meilleure maitrise des couts associés à ses opérations et permettra à la mairie de garantir à ses touristes la bonne qualité de ses plages.

Propos recueillis auprès de Florian Jeliazovski – Chef de projet/Chargé d’affaires

www.noveltis.com