Du monitoring pour les territoires régionaux

L’Institut InSpace a lancé une initiative visant à rassembler, sur des territoires régionaux, des ensembles cohérents de données sur l’occupation du sol, la disponibilité et la gestion des ressources, la météorologie et la qualité de l’air, la vulnérabilité et les risques, l’énergie, la mobilité, la santé… Certaines de ces données, déjà existantes, couvrent plusieurs dizaines d’années et sont obtenues à partir de satellites d’observation de la Terre ou d’autres sources.
CNES Pléiade Lorient
Image Pléiades - Lorient (56)
Observer les territoires régionaux et leurs évolutions

L’analyse des données issues de ces observations doit notamment permettre de dériver des indicateurs environnementaux et économiques. Ces indicateurs permettront de suivre l’évolution des principales caractéristiques du territoire et contribueront aux analyses d’impact des actions et mesures mises en œuvre par les collectivités territoriales.

Loi NOTRe et COP21

Cette initiative s’inscrit notamment dans le contexte de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation du Territoire de la République), qui met l’accent sur la mutualisation et la redistribution de l’information géographique, et de l’Accord de Paris – négocié lors de la COP21 – qui souligne la nécessité de renforcer les connaissances, pratiques et activités des communautés locales pour faire face et répondre aux changements climatiques. Elle profite également du programme Copernicus de l’UE, qui permet d’assurer, au travers d’observations et de services de base garantis et gratuits, un monitoring très fin des territoires et de leur environnement.

Trois Régions pilotes Bretagne, Grand Est, Occitanie

La mise en place du projet débute par une phase de définition, qui sera conduite en 2017 par InSpace grâce à la participation de trois Régions pilotes (Bretagne, Grand Est et Occitanie). Cette étude permettra de définir comment compléter et valoriser les systèmes d’information existants et de caractériser la plus-value des nouvelles données et informations pouvant y être intégrés.

 

Info

Envie d’en savoir plus ?

Nous vous tiendrons informés de l’avancement de cette initiative.